Psy'Activ

Ensemble pour la santé mentale

L'association

Notre dispositif d'accompagnement des personnes en situation de handicap psychique est composé d'établissements sanitaires et médico-sociaux.

 

La finalité de notre association est d'oeuvrer pour les personnes atteintes de troubles psychiques en les aidant à retrouver une meilleure autonomie possible, en utilisant des outils de réadaptation et de stabilisation, comme le travail, pour permettre une insertion sociale et/ou professionnelle.

MSA

Prévention santé, assurance maladie, remboursements : présente à chaque étape de votre vie, la MSA facilite l’accès aux soins et propose des actions innovantes pour préserver votre capital santé.

 

Accéder au site web de la MSA 44-85

Etablissements sanitaires et médico-sociaux


Une quinzaine d'établissements promus par la MSA contribuent à améliorer l'état sanitaire et social des personnes handicapées et/ou âgées.

Ces structures se répartissent comme suit :

  • établissements et services pour enfants et adultes atteints de handicaps lourds,
  • établissements et services pour personnes atteintes de troubles psychiques,
  • établissements d'aide par le travail,
  • établissements sanitaires et médico-sociaux pour personnes âgées.


Ces actions ont fait leur preuve notamment sur des territoires où les services se raréfient, par l'engagement des partenaires dans ces interventions pilotes et la satisfaction de leurs bénéficiaires.


Source : CCMSA

Histoire

Le centre de postcure psychiatrique "Les BRIORDS" (95 lits aujourd’hui) a ouvert ses portes en 1974. Il propose des soins de... [+]

Le centre de postcure psychiatrique "Les BRIORDS" (95 lits aujourd’hui) a ouvert ses portes en 1974. Il propose des soins de réadaptation qui combinent prise en charge psychiatrique, remise à niveau scolaire, relance du processus de socialisation (au travers d’un accompagnement dans l’accomplissement des tâches de la vie quotidienne et d’un système d’hébergement progressif correspondant à une prise d’autonomie graduée) et mises en situation réalistes de travail (par des ateliers et des stages en entreprises). En 1989, le centre a demandé et a obtenu le statut d’établissement de santé participant au service public hospitalier (PSPH).

 

A noter que l’accès au centre de postcure psychiatrique "Les BRIORDS" a été ouvert dès sa création aux ressortissants de tous les régimes, et non pas seulement aux ressortissants agricoles.

 

Constatant les difficultés de placement professionnel à la sortie du centre de postcure psychiatrique "Les BRIORDS", l’association a voulu promouvoir des places d’atelier protégé pour des personnes atteintes de troubles psychiques graves et a créé "Cérame Atelier" (aujourd’hui entreprise adaptée) en 1991.

 

En 2001, l’association «Les BRIORDS» a repris l’activité de l’association APAIS, alors en difficulté et contrainte de cesser son activité. Rebaptisée UFFORE (Unité Fonctionnelle de FOrmation et de REinsertion), cette unité, sans hébergement, vise un public de personnes handicapées par la maladie psychique, à qui elle propose :

  • une redynamisation,
  • un appui à la formation,
  • un placement et un suivi en emploi.

 

En 2002, l’Association « Les Briords »  créée, avec l’OCHS et l’Association Sanitaire et Sociale du Pin-en-Mauges, l’ADAH chargée de la reprise de l’autorisation de l’Association ESPER (64 lits de postcure psychiatrique situés au Cellier) et de la création d’un réseau de postcure psychiatrique.

Fin 2005, l’Association « Les Briords » a ouvert un établissement d’aide par le travail, l’ESAT "Sud Loire",... [+]

Fin 2005, l’Association « Les Briords » a ouvert un établissement d’aide par le travail, l’ESAT "Sud Loire", spécialisé dans les travaux agricoles des vignes. Il emploie aujourd’hui 48 travailleurs handicapés psychiques et devrait à terme en accueillir 100.

 

En 2009, l’Association « Les Briords » participe à la création de l’association A2C44 (Association de... [+]

En 2009, l’Association « Les Briords » participe à la création de l’association A2C44 (Association de coopération et de coordination) « handicap psychique » de Loire-Atlantique destinée à mettre en œuvre des dispositions particulières à l’égard des personnes en situation de handicap psychique, dispositions relevant de la loi du 11 février 2005

 

Ainsi, comme l’indique le projet associatif, adopté le 30 juin 2005 en Assemblée Générale, « à travers toutes ces évolutions et ces créations induites par des évolutions générales ou des opportunités, l’Association « Les Briords » est restée fidèle à une même finalité : œuvrer pour les personnes atteintes de troubles psychiques graves (psychoses en particulier) et mettre en avant le travail comme outil de stabilisation et de réadaptation, pour permettre une insertion sociale et/ou professionnelle ; c’est l’autonomie globale qui est recherchée. »

 

En 2010, l’Association « Les Briords », reprend sur décision de l'ARH le centre de postcure "La Mainguais situé... [+]

En 2010, l’Association « Les Briords », reprend sur décision de l'ARH le centre de postcure "La Mainguais situé à CARQUEFOU. Cette démarche se situe dans la continuité du projet associatif et permet de compléter et diversifier encore l’offre de soins et d’accompagnement qu’elle développe depuis plus de 30 ans en direction des personnes atteintes d’un handicap psychique.

 

Les deux centres de postcure "La Mainguais" et "Les Briords" prennent en charge des patients atteints de psychoses graves. Cependant, les soins de postcure psychiatrique qu’ils proposent sont différents et complémentaires . L’offre psychiatrique développée par l’association "Les Briords" s’est donc trouvée enrichie à l’arrivé du centre de postcure "La Mainguais"  en son sein et bien adaptée aux besoins divers et multiples des personnes atteintes de handicap psychique. Est ainsi constitué un ensemble novateur, proposant à ces personnes une palette complète d’offre de services en vue de leur réadaptation et leur réinsertion : postcure psychiatrique pour malades plutôt peu stabilisés (centre de postcure "La Mainguais") ou à orientation professionnelle pour malades plutôt stabilisés (centre de postcure  "Les Briords"), dynamisation et accompagnement vers la formation et l’emploi pour des personnes handicapées psychiques (UFFORE), emploi en établissement et services d’aide par la travail (ESAT "Sud-Loire") ou en entreprise adaptée ("Cérame atelier") pour les personnes en capacité d’exercer une activité professionnelle.

 

En outre, cet ensemble met en œuvre le décloisonnement du sanitaire, du médico-social et du social et l’organisation territoriale d’une offre coordonnée visés dans la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » de juillet 2009 et recommandé par le rapport IGAS d’août 2011 sur la prise en charge du handicap psychique, qui préconise de « susciter les partenariats entre établissements de santé et établissements et services médico-sociaux et en faire un critère d’évaluation dans les CPOM ».

 

L’Association Les Briords est un des membres fondateurs de l’Association Régionale Handi-Psy des Pays de la Loire, avec l’Association ALPHA d’Angers, l’Association ADGESTI du Mans et l’Association ARIA 85 de la Roche sur Yon et destinée, notamment, à mettre en œuvre le projet de CReHPsy (Centre Ressources Handicap Psychique) dans la région des Pays de la Loire. 

 

L’Association Les Briords a rédigé en 2011 son projet institutionnel et a décidé de procéder à la déclaration de la qualité d’ESPIC pour le Centre de postcure de "La Mainguais", le Centre de postcure "Les Briords" se trouvant affilié, automatiquement, du fait de son statut de PSPH.

 

Le 1er janvier 2014, la DGOS accède à notre demande de fusionner les deux établissements sanitaires. L'ESPIC "Les BRIORDS" est désormais constitué de deux services de soins, "La MAINGUAIS" et "Les BRIORDS".

 

Les deux établissements sanitaires de postcure psychiatrique, ont été évalué par l'HAS en avril 2012, dans une démarche commune d’accréditation V3. Les résultats sont satisfaisants.

 

L’ESAT "Sud Loire", quant à lui, a terminé son évaluation interne en 2014.

 

Le 22 mai 2015, l'association Les BRIORDS change de nom. Désormais, une seule identité réunit l'ensemble des établissements et services : Psy'Activ est née.

Conseil d'Administration

Conseil d'Administration

Le conseil d'administration est composé de membres de l'association élus par l'assemblée générale. Il ne doit pas être confondu avec le bureau.

 

Ce sont les statuts qui décident des membres pouvant siéger au conseil d'administration.

 

Des salariés des secteurs sanitaires et médico-sociaux de l'association sont invités au conseil d'administration.

Les compétences du conseil d'administration sont déterminées par les statuts de l'association loi 1901. Elles ne se limite pas aux simples  pouvoirs de gestion et d'administration courante mais s'étendent à toutes les décisions pour lesquelles la compétence a été expressément attribuée à l'assemblée générale.

 

L'assemblée générale a toujours la possibilité soit d'interdire au conseil d'administration d'effectuer un acte précis entrant normalement dans le cadre de ses attributions, soit de lui conférer, dans le cadre d'un mandat spécial, des pouvoirs supplémentaires.

Les modalités de fonctionnement du conseil d'administration sont également librement déterminées par les statuts. Les modalités de convocation et de déroulement des réunions du conseil d'administration sont généralement les mêmes que celles de l'assemblée générale.

Nos orientations stratégiques

  • Favoriser par la réadaptation la réinsertion sociale voire professionnelle des personnes en situation de handicap psychique

  • Permettre aux usagers et patients d'être acteurs de leur projet de soins

  • Proposer aux personnes en situation de handicap psychique une palette diversifiée de services dans une logique de parcours

  • Partager l'expertise des professionnels

  • Participer à la mise en oeuvre des objectifs du PRS, du SROS et du SROSM proposés par les politiques publiques

Siège social

Le siège social est le lieu privilégié des prises de décisions stratégiques nécessaires au pilotage éclairé de l'Association.

Le bureau et le conseil d'administration s'y réunissent plusieurs fois dans l'année pour établir les orientations politiques.

Le comité de direction doit ensuite traduire ces lignes de forces en moyens opérationnels.

Vous êtes fournisseurs, partenaires institutionnels, clients...

Le pôle administratif du siège social est là pour vous accueillir et répondre à l'ensemble de vos questions.

N'oubliez pas de vous signaler à l'entrée. Un registre ainsi qu'un badge sont à votre disposition pour vous identifier lors de votre visite.

Les horaires d'ouverture sont :

Du lundi au vendredi, de 8h45 à 17h15

Politique qualité

Politique de lutte contre les infections nosocomiales

100 recommandations pour la surveillance et la prévention des infections nosocomiales

Programme national de lutte contre les infections nosocomiales

Nous adhérons à la FEHAP

Fédération des établissements hospitaliers & d'aide à la personne

Née en 1936, la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne Privés Non Lucratifs est la Fédération de référence du secteur Privé Non Lucratif.


La FEHAP réunit ses adhérents autour de valeurs et missions communes s’inscrivant dans la diversité des champs d’action des établissements qu’elle représente à la fois dans le secteur sanitaire, social et médico-social, elle fédère plus de 1 600 organismes gestionnaires regroupant près de 4 000 établissements et services Privés Non Lucratifs, ayant choisi d’appliquer la Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951.

Ayant pour principal intérêt le service fourni aux citoyens sur l’ensemble du territoire national, la FEHAP a développé des compétences transversales afin d’offrir aux usagers une prise en charge globale et décloisonnée

Textes, rapports, dossiers traitant du handicap psychique

Rapport parlementaire sur la santé mentale et l’avenir de la psychiatrie

Rapport de l’Assemblée Nationale présenté par Denys Robiliard, député, en conclusion des travaux de la mission sur la santé mentale et l’avenir de la psychiatrie.

Plan psychiatrie santé mentale 2011 - 2015

Le plan psychiatrie et Santé mentale 2011-20125 apporte une réponse à ce qui est en passe de devenir l’un des défis majeurs de nos systèmes de santé. En effet, l’OMS estime qu’une personne sur cinq vivra au cours de sa vie un trouble psychique. Défi pour le système de santé, les troubles psychiques mettent également à l’épreuve notre cohésion sociale. Recouvrant des réalités très diverses, ces troubles sont en effet une cause importante d’incapacité, d’isolement et d’exclusion.

Répertoire des associations oeuvrant en Loire-Atlantique dans le champ du handicap